Le cerveau du bonheur


Dans mon activité de coaching, un défis que je rencontre souvent est la difficulté des coachés à équilibrer le positif et le négatif dans leur expérience de vie, et c’est normal. Il est en effet reconnu et démontré par les recherches des neurosciences que notre cerveau encode plus facilement les pensées négatives (voir « Le cerveau du Bouddha » de Rick Hanson). Or, comme notre cerveau se modifie constamment avec les expériences de la vie de tous les jours, nous avons la possibilité de l’entraîner comme un athlète le ferait avec ses muscles. Ainsi, si nous nous entrainons à porter plus d’attention à nos expériences positives, aussi minimes soient-elles, nous entraînerons simultanément notre cerveau à mieux encoder les événements positifs de notre quotidien.
Il n’est pas question ici de tomber dans le positivisme à tout prix, car cela serait trop simpliste. Il s’agit plutôt d’éviter des dommages à notre cerveau car le stress continu ainsi que les expériences négatives, affaiblissent progressivement sa capacité à se forger de nouveaux souvenirs. Sans cet effort d’équilibrage, les connexions neuronales encodant les souvenirs négatifs sont de plus en plus renforcées, au détriment de celles encodant les souvenirs positifs, qui peuvent, dans certains cas, finir par disparaître. (Voir la vidéo de présentation par Rich Hansen du « Cerveau du bonheur » ci-dessous).




Nous contacter

CAREER CONSULTANTS

9, rue du Valais
1202 Genève
Mobile : 078 809 66 35 ou
078 622 30 96
Email:
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.







Retrouvez CAREER CONSULTANTS

sur Facebook
sur Linkedin
-
navigation
- Qui sommes-nous ?
- Nos offres de formation
- Nous contacter